La Sandbox Google, c’est quoi ?

Beaucoup se demandent ce qu’est la Sandbox et comment y échapper. J’ai donc décidé de faire cet article afin de vous éclairer sur ce sujet et vous partager mes expériences.

Tout d’abord, la Sandbox désigne généralement une période pendant lequel un site internet est mal classé dans les résultats de Google et notamment sur ces mots clés principaux. En effet, la mots clés de longue traine sont généralement épargnés d’après les tests que j’ai réalisés. Ainsi, il est possible de considérer la Sandbox comme une période d’essai durant laquelle il faut faire ses preuves et notamment en postant du contenu de qualité sur son site et en évitant de forcer le netlinking. Notez que l’effet Sandbox a l’air de toucher davantage les requêtes concurrentielles  et qui sont sujettes au spam. Par exemple, un site qui parle de l’investissement boursier a plus de chance d’être touché par la Sandbox qu’un site qui parle de l’héliciculture. Cela est tout à fait logique, car les requêtes concurrentielles ont des enjeux financiers souvent important et il n’est pas anormal de voir Google protéger ces requêtes.

Enfin, la Sandbox n’a pas de durée fixe et je pense qu’elle dépend de la thématique visée. D’après ce que j’ai pu voir, en moyenne elle dure entre 2 et 4 mois, mais cela reste une moyenne.

Mais alors, comment échapper à la Sandbox de Google ?

Effet Sandbox de Google

Il n’y a malheureusement pas de recette miracle pour échapper à la Sandbox. Cependant, je vais vous donner quelques conseils que j’utilise personnellement pour réduire la durée de la Sandbox. Tout d’abord, la première chose que je conseille au lancement d’un site internet est de créer un cocon social autour de son site. Cela passe par la création de profils sociaux sur des sites comme Facebook, Twitter, Linkedin, etc. Il faut montrer à Google que votre site est présent socialement. Certes, les liens provenant de ces sites sont en nofollow pour la plupart d’entre eux, mais l’objectif est de commencer à se créer une popularité et non un profil de liens optimisé. Ensuite, vous devez vous assurer que votre site internet, et ce dès son lancement, dispose de contenu suffisant, pas sur-optimisé, de sorte à ce que votre site réponde aux attentes de vos internautes. Il est très important d’avoir une structure bien travaillée (On page) avant de commencer à bâtir des backlinks.

Une fois que vous avez bien construit votre site internet, vous pouvez commencer à créer des backlinks sur des sites ayant une thématique similaire ou connexe à la votre. Attention aux ancres, je recommande de créer en premier lieu des liens avec des ancres neutres ou ancrées sur l’adresse de votre site. Il n’est pas question de créer des ancres optimisées dès les premiers jours. De manière générale, les ancres optimisées doivent représentées une toute petite part de votre profil de liens (maximum 5% d’ancres optimisées). Notez également que je recommande de faire coïncider la création de nouveaux liens avec la mise en ligne de nouveau contenu sur votre site.

Enfin, il est recommandé d’envoyer des signaux sociaux. Que ce soit des partages sur Facebook, Twitter, Pinterest ou autres, il faut montrer à Google que votre site a la faveur des internautes et qu’il dispose de contenu un tant soi peu viral.

Vous l’avez compris, la Sandbox de Google est une période d’essai durant laquelle il est important de montrer patte blanche à Google, au risque de passer beaucoup de temps dans les tréfonds des résultats de Google. Si vous avez un site internet qui est mal classé et que vous n’arrivez pas à savoir pourquoi, alors un consultant en SEO pourra vous apporter toute son expertise afin de vous aider.

N’hésitez pas à partager en commentaires vos impressions concernant la Sandbox et notamment vos retours d’expériences.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*